Baie vitrée et isolation thermique : faut-il prévoir une perte de chaleur ?

DOSSIER CONSEIL
Publié le 26/07/2020

Lorsque l’on installe une baie vitrée, on pense instantanément à la question de l’isolation thermique. Ponts thermiques, isolation affaiblie… Comment discerner les idées reçues de la réalité ? Une fenêtre ou une baie vitrée neuve vous font-elles perdre de l’énergie ? C’est la grande question à laquelle nous répondons.


Isolation thermique de fenêtre : limiter les pertes d’énergie 

Au moment d’envisager une rénovation de maison ou l’ajout d’une ouverture, souvent, c’est la question de la déperdition d’énergie qui revient. L’isolation thermique d’une fenêtre est-elle suffisamment au point pour ne pas engendrer de ponts thermiques ? De même, l’isolation d’une baie vitrée sera-t-elle performante au point de ne pas faire exploser votre facture énergétique ?

Lorsque l’on fait le choix de rénover ou de construire, l’isolation est un point central qu’il ne faut pas négliger. L’installation de nouvelles huisseries et d’une fenêtre (ou d’une baie vitrée) ne doit pas être freinée par des doutes sur les conséquences en ce qui concerne une éventuelle perte de chaleur.


Isolation baie vitrée : attention aux idées reçues 

Tout d’abord, il paraît important de remettre au clair l’idée reçue selon laquelle toute ouverture, fenêtre ou baie vitrée, provoque une perte de chaleur. Cette déperdition d’énergie intervient bien évidemment si l’isolation de la baie vitrée est mauvaise ou inexistante. 

La question du vitrage (simple vitrage, double vitrage, triple vitrage ?) est essentielle, ainsi que celle de la qualité des menuiseries. Par ailleurs, la qualité de l’isolation du logement sera aussi un critère à prendre en compte avant de lancer des travaux d’ouverture sur un mur. Vos murs bénéficient-ils déjà d’une bonne isolation thermique ?


Découvrir les baies-vitrées


Des systèmes d’isolation de baie vitrée alu performants  

Faire des économies d’énergie tout en profitant de sa nouvelle baie vitrée, c’est possible. Aujourd’hui, avec le développement de nombreux systèmes d’isolation au point et adaptés à la configuration de la baie vitrée, il est tout à fait possible de se prémunir des ponts thermiques et des importantes pertes de chaleur. 

Les vitrages modernes possèdent en effet un coefficient de transmission thermique. Plus ce coefficient thermique (Ug) est faible, plus le vitrage sera performant sur l’isolation d’une baie vitrée alu (ou autre matériau). 


Isolation thermique fenêtre : maçonnerie et système d’ouverture  

Enfin, pour réduire le risque d’une potentielle déperdition d’énergie, il est conseillé de tenir compte de la pose des menuiseries et de la nature du système d’ouverture de la fenêtre avant de faire son choix. En effet, si une très bonne baie vitrée isolante est posée et que la maçonnerie ne répond pas aux exigences, la perte de chaleur pourra être réelle.

Le système d’ouverture, sur fenêtre notamment, vous laissera le choix entre un système simple ou un système double, à oscillo-battant. Ce dernier réduit considérablement les déperditions d’énergie au moment de l’aération et de la ventilation de la pièce.

Besoin d’un conseil ? Une question sur l’isolation de votre future baie vitrée ? Les experts Lorenove se tiennent à votre disposition.


Demander mon devis

Ils ont donné vie à leurs projets

Quelques exemples de nos menuiseries en PVC, bois ou aluminium

Découvrir toutes les réalisations >
Fabrication française
Accompagnement personnalisé
Pose soignée
Expert depuis 1936