Actualité et offres

Actualités du Réseau LORENOVE : Découvrez les dernières Nouveautés !

Josette ne supporte plus la nuisance sonore de la route

Dossier conseilLe 5 Septembre 2018

Josette ne supporte plus la nuisance sonore de la route
Josette vit dans un pavillon de la région parisienne depuis quinze ans. Retraitée depuis quelques années, elle voudrait vendre sa maison pour se rapprocher de ses enfants. Mais les fortes nuisances sonores freinent les visiteurs. Sa maison est en effet située au bord d’une route très passante et une voie ferrée est postée en contrebas de son logement. Josette a décidé d’agir pour pouvoir partir rapidement. Elle prend contact avec un conseiller Lorenove afin d’y voir plus clair.
 

Isolation du bruit : quelles solutions ?

Lorsque l’on souffre des nuisances sonores, on se sent souvent démuni. Josette a déjà fait installer des stores roulants, pour des nuits plus sereines. Mais elle sait que cela n’est pas suffisant et que les futurs acheteurs voudront pouvoir de la luminosité, sans subir le bruit des voitures. L’isolation phonique peut être assurée de différentes manières : isolation des murs, des fenêtres et même rénovation des portes d’entrées. Le pavillon de Josette est doté de murs épais qui représentent déjà un bon rempart face au bruit. Mais les fenêtres donnant sur la rue sont quant à elle dotées d’un simple vitrage. Impensable pour lutter efficacement contre les nuisances.
 

Bien choisir son vitrage pour lutter contre le bruit

Le double vitrage est un minimum lorsque l’on souhaite se protéger des bruits extérieurs. Pour estimer l’impact des nuisances et choisir le vitrage adapté, un menuisier se rend chez Josette. Le conseiller lui a préalablement présenter l’indicateur d’isolation acoustique R qui permet de mesurer, en laboratoire et selon des normes européennes strictes, la force de l’isolation d’un matériau. Par exemple, si la réduction des nuisances recherchées et de 40 décibels, on optera pour un vitrage présentant une performance de 45 décibels en laboratoire. Le double vitrage est généralement suffisant pour mettre un terme aux nuisances sonores. Cependant, si la gêne s’accompagne d’une mauvaise isolation de la maison ou d’une forte exposition au froid, le triple vitrage devient alors fortement recommandé.
 

Lutter contre les nuisances sonores : le choix du cadre

Josette découvre que le choix du matériau du cadre, pour lutter contre le bruit, est très important. En effet, certains matériaux sont naturellement plus isolants que d’autres. Pour Josette, cernée par le bruit, le conseiller Lorenove recommande d’opter pour le HPC. Sa robustesse et sa technologie de pointe, lui permettent d’offrir beaucoup de luminosité à la pièce tout en permettant une isolation thermique et phonique optimale.

Josette a suivi les conseils de l’expert Lorenove et fait poser des nouvelles fenêtres en HPC avec double vitrage. Notre retraitée a vendu sa maison quelques semaines plus tard. Bientôt, elle pourra rejoindre ses enfants à Toulouse.
 

Nos réalisations
Découvrez nos chantiers les plus prestigieux